Du PCG aux normes IAS - IFRS : Impacts sur les sociétes financières et la concurrence

 A. Lamine Diop Senior Consultant Management & Strategy

A Télécharger : Du Plan Comptable Général aux normes IAS-IFRS : Impacts sur les sociétés financières et la concurrence

 

Du Plan Comptable Général aux normes IAS-IFRS

Impacts sur les banques et la concurrence

 

 

Depuis 2005, les sociétés cotées européennes sont tenues de  publier leurs comptes consolidés conformément aux normes comptables internationales ( International Accounting Standards-International Financial Reporting Standards (IAS-IFRS) ) et non plus selon les principes comptables nationaux comme le Plan Comptable Général (PCG) en France.

 Ces normes internationales orientées communication financière et « fair value » (juste valeur) qui prédominaient déjà dans le monde da la banque et sur le plan de la finance internationale, contrairement au PCG orienté fiscalité et valeur historique, ont un impact considérable sur l’évaluation financière des banques, sur la communication financière, sur les choix des partenaires stratégiques ou opérationnelles de la banque et partant sur la concurrence entre banques, en France et dans le monde.

L’adoption des normes IAS-IFRS a eu une forte influence sur l’évaluation financière des banques en terme de bilan et de résultat, et partant, en terme de rentabilité, de risque et de stabilité avec le principe de la juste valeur ( fair value ) en lieu et place des coûts historiques, un niveau de détail plus avancé dans la présentation des cinq états financiers et des règles de calcul uniformisées telles que  la méthode du crédit projeté unitaire pour les retraites, la règle de la substance over form pour la présentation des états financier et une vocation de normes orientées communication financière.

Ainsi, la concurrence dans le marché de la banque est devenue nettement plus transparente aussi bien en France que dans le monde et les perspectives de croissance à l’internationale sont devenues meilleures pour les banques qui ont suffisamment d’atouts expansionnistes.

 Par ailleurs, les normes IFRS améliorent la communication financière dans la mesure où, élaborées par des organisations privées indépendantes des pouvoirs politiques, elles sont orientées plus vers les investisseurs, les actionnaires et autres clients de la banque que vers la fiscalité, contrairement au PCG.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site